Cours prénataux

Contrairement à la croyance populaire, la satisfaction de la femme face à l’accouchement ne dépend pas que du soulagement de la douleur, mais plutôt de l’accompagnement et du soutien qu’elle reçoit.
Cours prénataux
La transition à la parentalité (de la décision d’avoir un enfant jusqu’à ce que l’enfant ait 2 ans) est ponctuée de changements majeurs d’ordre physique, psychologique, social et sexuel chez les couples. C’est aussi un moment de grand stress pour les conjoints. Ceci est reflété dans le taux de séparation au Québec, qui dépasse 50%, avec 18% des nouveaux parents se séparant à l’intérieur des quatre premières années suivant la naissance de leur premier enfant.

La grossesse, et, surtout, l’accouchement représentent le moment où le couple devient une famille et débute cette phase de transition qui peut être si difficile. Alors, pourquoi ne pas partir du bon pied? Les recherches démontrent que la présence d’un accompagnement de qualité lors de l’accouchement est primordiale et serait un des facteurs les plus aidants pour la satisfaction de la mère et du couple. En fait, selon les études, si les pères participent à la préparation à l’accouchement en prénatale et à la naissance même, ils risquent de participer davantage dans les soins de l’enfant et de la famille après l’accouchement. Ceci dit, un accouchement paisible et sans stress avec le soutien du père peut bien commencer la parentalité et la famille et aider à prévenir les crises de couple.

Anglais Français